Qu'est-ce que l'hyperautomation ?

L'hyperautomation est le processus d'intégration continue de l'automatisation dans les processus métier d'une entreprise. Elle combine des technologies avancées telles que la robotic process automation (RPA), l'intelligence artificielle et le machine learning pour accroître les efforts humains. Elle permet non seulement d'automatiser les processus critiques, mais aussi de créer un écosystème d'automatisation qui trouve d'autres processus à automatiser sans intervention humaine.

Diagramme d'hyperautomation

De nombreux organismes financiers ont recours à l'hyperautomation pour accroître la rapidité de leurs opérations commerciales. Le processus automatisé d'approbation des cartes de crédit est un exemple d'hyperautomation. Les institutions financières reçoivent des milliers de demandes de cartes de crédit chaque jour. Alors que l'automatisation traditionnelle permet de préremplir les formulaires et de valider les champs, l'hyperautomation passe à la vitesse supérieure. Le cadre de l'hyperautomation communique avec différents systèmes et récupère les données du client telles que le solde du crédit et la dette. Il effectue automatiquement des vérifications des antécédents du client. Ensuite, le cadre d'hyperautomation approuve ou rejette la demande sur la base des données récupérées et des règles prédéfinies. Ainsi, l'hyperautomation rend l'émission de cartes de crédit incroyablement plus rapide.

Le service à la clientèle est un autre exemple concret où l'hyperautomation complète la main-d'œuvre humaine. Lorsqu'un responsable du service clientèle reçoit un appel, l'hyperautomation récupère divers détails sur le client dans différents systèmes et lui facilite la tâche.

Plateforme d'hyperautomation avec TIBCO
10 raisons pour lesquelles TIBCO est le leader de la connexion des architectures d'applications modernes
L'architecture de vos applications doit évoluer. Voici les 10 principales raisons de choisir TIBCO pour vous aider.

Pourquoi les entreprises devraient-elles adopter l'hyperautomation ?

L'hyperautomation est une des principales tendances technologiques stratégiques de 2020. Si l'automatisation est un terme familier, l'hyperautomation est encore un concept nouveau pour de nombreuses entreprises.

La mise en place d'un système d'hyperautomation est une tâche difficile, mais elle présente une multitude d'avantages, comme l'augmentation de l'efficacité de la main-d'œuvre par l'automatisation des tâches répétitives. L'hyperautomation permet aux employés de se concentrer sur des tâches plus intéressantes et plus stimulantes. Elle réduit également les risques d'erreur humaine et les biais dans la prise de décision.

Des secteurs hautement compétitifs comme la finance ont déjà adopté des stratégies d'hyperautomation. Les entreprises qui utilisent l'automatisation des processus à distance ne sont qu'à quelques pas de l'hyperautomation. Elles devraient donc chercher à intégrer l'intelligence artificielle et le machine learning dans le cadre de l'automatisation pour bénéficier des avantages de l'hyperautomation.

Les technologies qui facilitent l'hyperautomation

L'hyperautomation est un processus complexe qui combine de nombreuses technologies de pointe. Voici différentes technologies facilitant l'hyperautomation :

Robotic process automation (RPA)

Le robotic process automation utilise des programmes informatiques appelés robots logiciels pour automatiser des tâches structurées et répétitives. Par exemple, dans la saisie manuelle des données, un employé examine les formulaires soumis par les clients et saisit ces données dans une feuille de calcul. Si les formulaires de saisie sont normalisés, un logiciel peut imiter les actions de l'employé en récupérant les informations dans les champs pertinents du formulaire et en remplissant la feuille de calcul. Il s'agit là d'un exemple de robotic process automation. Celui-ci ne se résume pas à l'écriture d'un code pour accomplir une tâche simple. Il utilise des technologies telles que l'intelligence artificielle pour comprendre les événements externes et les modifier en conséquence.

Intelligence artificielle et machine learning

L'intelligence artificielle et le machine learning sont des technologies largement comprises dans leur contexte classique. Dans l'hyperautomation, le robotic process automation est utilisé conjointement avec l'intelligence artificielle et les techniques de machine learning. Lorsqu'une entreprise s'aventure à mettre en œuvre l'hyperautomation, elle doit traiter de grands volumes de données non structurées, telles que des emails, des chats, des SMS et des bons de commande. Les techniques d'intelligence artificielle sont utilisées pour traiter les données non structurées.

Une autre application de l'intelligence artificielle dans l'hyperautomation est la reconnaissance des modèles. L'hyperautomation analyse les données et prend des décisions sans intervention manuelle. Par exemple, l'hyperautomation utilise l'intelligence artificielle pour analyser les réclamations d'assurance et, sur la base des modèles, détecter les demandes frauduleuses.

Comment fonctionne l'hyperautomation ?

La mise en œuvre d'un écosystème d'hyperautomation dans une entreprise est une tâche complexe, car il n'existe pas de flux de travail unique pour l'hyperautomation. Au contraire, elle combine de nombreux processus, notamment le traitement intelligent des documents, la découverte automatisée des processus métier et le robotic process automation.

Découverte automatisée des processus d'affaires

Un système d'hyperautomation détecte les processus d'entreprise qui peuvent être automatisés à la place des organisations. L'hyperautomation déploie des robots logiciels pour identifier ces processus et l'écosystème crée des robots logiciels pour exécuter ces processus. L'hyperautomation examine les processus d'entreprise qui sont structurés et répétitifs, puis elle enregistre la façon dont un employé effectue cette tâche et crée un flux de travail systématique. Sur cette base, la plateforme d'hyperautomation crée des robots logiciels capables d'exécuter ce flux de travail.

Traitement intelligent des documents

Les organisations passent beaucoup de temps à analyser leurs données non structurées et semi-structurées. Les documents semi-structurés comprennent les weblogs, les données de capteurs, les données XML, les journaux d'activité et les formulaires clients. Les e-mails, les SMS, les commentaires des clients, les images et les vidéos sont des données non structurées.

Dans une organisation où l'automatisation est traditionnelle, les employés examinent ces documents et les convertissent dans un format structuré, puis un traitement automatisé est effectué sur cette sortie structurée. Ce traitement manuel de données non structurées prend beaucoup de temps, est sujet à des erreurs et banal. Il peut entraîner des erreurs humaines et le mécontentement des employés.

Et si une organisation pouvait automatiser la conversion de données non structurées en données structurées ? L'hyperautomation utilise l'automatisation des processus à distance alimentée par l'intelligence artificielle pour y parvenir. L'hyperautomation utilise le traitement du langage naturel, la vision par ordinateur, la logique floue et la détection de formes pour lire, classer, analyser et extraire des informations de données non structurées.

Analyse décisionnelle avancée

Nous avons vu que l'hyperautomation peut ajouter une structure aux données non structurées et automatiser les processus métier. Un autre composant principal de l'hyperautomation est l'analyse avancée des données non structurées. Chaque entreprise dispose d'un vaste volume de données, telles que les données clients, les évaluations, les enquêtes et les interactions sur les réseaux sociaux. La plupart de ces données ne sont pas structurées et les organisations peuvent trouver difficile de les analyser. Avec l'hyperautomation et ses technologies avancées, les organisations peuvent désormais tirer des enseignements de ces données. La plupart des robots logiciels ne se contentent pas d'exécuter la tâche qui leur est assignée, mais collectent et analysent une pléthore de données pendant qu'ils le font. Lorsqu'un employé effectue la même tâche, il peut facilement négliger ces données au niveau du processus.

Quels sont les avantages de l'hyperautomation ?

Efficacité accrue

L'automatisation accroît l'efficacité de la main-d'œuvre. Les organisations qui utilisent encore des processus manuels risquent de créer des goulets d'étranglement, même en utilisant une automatisation simple. Par exemple, dans un processus d'entreprise automatisé, si à une étape quelconque, un employé doit valider manuellement les résultats, cela crée un goulet d'étranglement ; l'hyperautomation supprime ce goulet d'étranglement en éliminant entièrement le besoin d'intervention manuelle.

Satisfaction des employés

Dans de nombreuses organisations, les employés doivent effectuer des tâches répétitives et anciennes qui pourraient être facilement automatisées. Les employés peuvent se sentir déçus par de telles tâches qui n'offrent pas de stimulation intellectuelle. L'hyperautomation élimine le stress lié à l'exécution de tâches répétitives et structurées, de sorte que les employés peuvent trouver du temps pour effectuer des tâches plus utiles, ce qui se traduit par une meilleure satisfaction des employés.

Créer un jumeau numérique de l'entreprise

Le jumeau numérique d'une entreprise est la réplique numérique de ses processus métier. Prenons, par exemple, le cas d'un fournisseur qui reçoit une demande de devis par courrier. Un employé crée manuellement le devis et l'envoie au client, puis le client envoie un bon de commande, que le fournisseur exécute. Avec l'hyperautomation, tous ces processus sont automatisés et le pipeline automatisé se comporte comme un processus métier particulier. Grâce à une réplique numérique, les entreprises peuvent obtenir des informations en temps réel et en continu sur leurs processus métier, ce qui ouvre de grandes perspectives pour l'entreprise et la rationalisation des processus.

Élimination de l'erreur humaine

Lorsqu'un employé effectue des tâches répétitives, comme remplir une feuille de calcul avec des données financières, le risque d'erreur est élevé. Les robots logiciels installés par l'hyperautomation ne commettent pas d'erreurs humaines. Une fois déployés, ils fonctionnent comme prévu dans des scénarios normaux.

Quels sont les défis à relever pour mettre en œuvre l'hyperautomation ?

Si l'hyperautomation présente une multitude d'avantages, sa mise en œuvre peut être une tâche difficile pour les entreprises.

L'hyperautomation est complexe et diversifiée

L'hyperautomation ne se contente pas d'automatiser une poignée de processus : elle crée un nouvel écosystème basé sur l'automatisation. Il s'agit d'un processus complexe qui exige une expertise dans diverses technologies et processus opérationnels, ainsi qu'un effort collectif de la part des différents départements d'une entreprise.

Solution : la collaboration est essentielle pour mettre en œuvre un écosystème d'hyperautomation efficace. De nombreuses équipes au sein de l'entreprise doivent se réunir et partager des informations sur le processus métier. Elles doivent coopérer pour tirer parti des technologies qui sont réparties dans l'organisation. Les équipes doivent partager leur expertise et leurs idées pour assurer le succès de l'hyperautomation.

Traitement d'event processing
Agir en temps réel avec le Contextual Event Processing
Découvrez les 5 approches à l'Event Processing, ainsi que la façon de prendre des décisions meilleures, plus rapides et plus intelligentes dans notre dernière présentation de solutions.

Les employés peuvent être sceptiques

Bien que l'hyperautomation améliore l'efficacité de la main-d'œuvre en exécutant des tâches banales, les employés peuvent être sceptiques à ce sujet. Ils peuvent craindre que l'écosystème de l'hyperautomation leur enlève progressivement leur emploi. Ainsi, toute tentative de mise en œuvre de l'hyperautomation dans une entreprise peut se heurter à la résistance des employés.

Solution : les technologies révolutionnaires suscitent toujours certaines frictions de la part des gens. Par exemple, lorsque les ordinateurs personnels sont apparus, beaucoup se sont inquiétés de la perte d'emplois manuels. Cependant, cela n'a fait que créer plus d'opportunités d'emploi. L'hyperautomation est similaire. Si elle supprime les tâches répétitives et banales, elle ouvre également de nouvelles voies à l'innovation. Les entreprises doivent encourager les employés à saisir les nouvelles opportunités. L'entreprise devrait expliquer aux employés les problèmes que l'hyperautomation résout et qui leur seront utiles. Il devrait y avoir une feuille de route claire pour l'hyperautomation.

Créer plus de complexité

L'hyperautomation vise à simplifier le processus d'entreprise, mais si elle est mal utilisée, elle risque de compliquer et d'ajouter des processus supplémentaires au flux de travail.

Solution : l'automatisation de tous les processus d'entreprise n'est peut-être pas nécessaire, voire même déconseillée. N'utilisez pas l'hyperautomation pour créer davantage de processus ; au lieu de cela, évaluez soigneusement les processus d'entreprise actuels et identifiez ceux qui doivent être automatisés en premier lieu et progressez lentement vers une plus grande couverture. Lorsqu'il s'agit d'hyperautomation, les entreprises ne doivent pas se précipiter. Elles doivent consacrer suffisamment de temps à l'élaboration d'un plan de mise en œuvre, à l'identification d'un processus à automatiser en premier lieu, puis à la mise en place d'équipes qui participeront aux efforts d'hyperautomation.