Qu'est-ce que l'intégration bancaire ?

L'intégration bancaire est un processus complexe où les activités bancaires transfrontalières sont interconnectées avec les flux transfrontaliers d'actifs bancaires. Au fil des ans, les organismes de réglementation ont abaissé les barrières dans le secteur bancaire, et la technologie a progressé. Ces progrès ont permis de réduire le coût de la prestation de services bancaires transfrontaliers. À l'échelle mondiale, l'activité des entreprises a accru le besoin de services financiers internationaux. Cette activité a alimenté la demande d'intégration bancaire mondiale. Le processus est en cours, et bientôt la plupart des marchés bancaires comprendront d'importantes composantes étrangères.

Diagramme d'intégration bancaire

Au cours des dernières décennies, les pays ont activement supprimé les principaux obstacles réglementaires aux opérations bancaires internationales. La technologie permet aux organismes bancaires de gérer des flux d'informations massifs sur plusieurs sites. Elle aide également les banques à évaluer et à gérer les risques à moindre coût. Ces développements font baisser le coût des services bancaires transfrontaliers.

La technologie contribue énormément aux capacités bancaires transfrontalières. Les entreprises se développent à une vitesse phénoménale et la demande de services internationaux plus complexes est en constante augmentation. Malgré les multiples innovations technologiques, le secteur bancaire a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir s'intégrer à l'échelle mondiale.

Créez votre nouvel écosystème Open Banking !
Créez votre nouvel écosystème Open Banking !
Découvrez les 5 technologies nécessaires pour créer un avantage déloyal.

Situation et exigences actuelles du secteur bancaire

Le système bancaire actuel et ses applications maladroites et obsolètes ont un impact sur l'intégration bancaire. La plupart des banques dans le monde fonctionnent encore sur des infrastructures informatiques héritées, en raison de la stagnation du développement informatique. Le niveau d'adoption des technologies varie d'un pays à l'autre et d'une institution bancaire à l'autre, et leur intégration dans une plateforme d'opérations unique constitue un défi. Les systèmes bancaires actuels génèrent beaucoup de données, mais ces données sont toujours gérées en silos et avec des systèmes de data management archaïques. Une technologie de bas niveau est généralement employée pour traiter les données, ce qui n'offre aucun avantage à la banque. Il y a également un manque d'outils d'engagement centrés sur le client.

Cela signifie qu'il y a non-conformité avec les normes réglementaires nécessaires, et cette conformité est indispensable lorsque l'on envisage des normes uniformes au sein du secteur bancaire international. L'expérience client est médiocre et le niveau de satisfaction diminue. Les revenus, qui sont un facteur crucial pour le succès d'une banque, diminuent également et la banque peut perdre sa réputation, souvent difficile à rétablir. Avec de tels obstacles, le développement de nouveaux produits est souvent lent et le cycle entre la planche à dessin et l'exécution est long.

D'un point de vue technologique, le secteur bancaire a besoin d'une infrastructure informatique agile. Les banques doivent mettre en place des systèmes intelligents de data management, en tirant parti de la puissance de l'Internet des objets, du cloud et d'autres technologies de ce type. Les entreprises doivent adopter l'analyse prédictive et le machine learning pour permettre l'innovation et elles doivent mettre l'accent sur les expériences des clients pour être convaincantes. Enfin, le secteur bancaire devrait mettre en place un cadre réglementaire solide pour gérer à la fois les clients et les entreprises.

Grâce à ces adaptations, les entreprises réduiront leurs coûts d'exploitation et de conformité. Le processus d'automatisation allégera la pression exercée sur les décisions critiques des banques. Un système bancaire bien intégré à la technologie est en bonne position pour augmenter ses revenus pour chaque service ou produit qu'il propose. Les banques peuvent mettre en œuvre de nouvelles initiatives agilement, et les revenus peuvent augmenter rapidement.

Les défis de l'intégration des banques mondiales

Concurrence Fintech

Outre le statut actuel du secteur bancaire dans le monde, des défis à l'intégration bancaire sont également apparus du fait des entreprises fintech. Leur avantage provient d'une structure agile et d'une approche centrée sur le client. Les entreprises fintech prospèrent parce qu'elles n'ont pas de gouvernance stricte, mais elles n'ont pas porté atteinte aux services bancaires comme prévu en raison de leur manque d'expérience dans le domaine, d'un capital insuffisant et d'une petite base de clients.

Concurrence Techfin

Par rapport aux fintechs, les techfins sont des entreprises qui créent des technologies comme fonction principale et les utilisent pour fournir des services financiers. Les techfins disposent d'une vaste base de données clients et d'une expérience adéquate dans la personnalisation des besoins bancaires des entreprises et des particuliers, ce qui en fait des concurrents sérieux pour le secteur bancaire. Les techfins analysent de grandes quantités de données, ce qui leur donne un avantage sur les banques traditionnelles.

Défis technologiques

Il existe d'autres obstacles à l'intégration bancaire, tels que la saturation du marché, le manque d'uniformité et les problèmes de mise en œuvre des technologies. La forte concentration des activités bancaires sur les marchés régionaux peut rendre difficile la pénétration des banques mondiales et la réalisation des investissements technologiques nécessaires à leur expansion.

En outre, l'absence de protocoles uniformes rend l'intégration difficile pour tous les fournisseurs. Les protocoles uniformes facilitent les affaires, de l'obtention d'une carte de crédit à l'exécution des contrats.

Enfin, les systèmes bancaires de tous les pays n'ont pas évolué au même rythme. Cela peut constituer une pierre d'achoppement pour la mise en œuvre des technologies sur les marchés financiers. De même, les normes réglementaires varient selon les pays, et il peut être difficile de trouver un terrain d'entente. Si certains pays sont totalement intégrés, d'autres sont à la traîne avec des systèmes bancaires cloisonnés ou des data silos à l'échelle de l'État.

Essayez TIBCO Cloud Integration - Essai gratuit
Essayez TIBCO Cloud Integration - Essai gratuit
Laissez TIBCO Cloud Integration donner à votre entreprise les moyens de faire une intégration plus simple et plus rapide basée sur des API. C'est l'intégration, simplifiée.

Les technologies au service de l'intégration bancaire

Interface de programme d'application (API)

L'API est bien connue pour sa rapidité, ses capacités de personnalisation et son agilité. La plupart des banques full-stack sont intégrées par le biais d'API. Cette technologie est cruciale pour l'intégration des banques.

Actuellement, la mise en œuvre des API est d'environ 35 % dans les banques communautaires. Les institutions bancaires ont besoin d'intégrer rapidement les données et les produits de leurs partenaires pour gagner en efficacité. Un défi particulier à la mise en œuvre des API se pose lors des fusions de partenariats. Le traitement de tels partenariats implique de longues négociations juridiques, des discussions sur les prix, des débats sur le partage des revenus, etc. Cela peut paralyser la mise en œuvre de l'API.

Informatique dans le cloud

Le transfert des opérations vers le cloud a énormément profité au secteur bancaire. Les technologies du cloud sont nécessaires pour soutenir l'intelligence artificielle et son adoption. Comme l'intelligence artificielle traite de grandes quantités de données, le cloud est la plateforme idéale pour exploiter, traiter et utiliser les informations. Il est essentiel que les services bancaires commencent à mettre en œuvre l'analyse de données pour améliorer les performances des activités liées à la clientèle ainsi que les processus internes de l'entreprise.

Ouverture d'un compte numérique

La technologie numérique d'ouverture de compte est rapidement mise en œuvre dans les banques et de nombreuses entreprises mettent en place de nouveaux systèmes ou améliorent les systèmes existants. La clé de cette technologie est d'identifier comment mettre en place le bon processus. À mesure que les banques mettent en œuvre les technologies numériques, les réglementations doivent s'assouplir pour aider les clients à accéder aux portails. Le remplissage automatique des formulaires est une procédure standard, mais les banques doivent s'assurer que les protocoles de vérification d'identité sont solides et conformes. Cette technologie va connaître un essor considérable dans le secteur bancaire.

Outils vidéo

L'intégration bancaire bénéficie d'un investissement dans la technologie vidéo. Les vidéos accélèrent le processus de prise de décision, améliorent la productivité, garantissent des produits et services innovants et sont indispensables pour améliorer l'expérience client. Les outils vidéo peuvent également aider les opérations de marketing des banques à améliorer les services et à surpasser les concurrents. En outre, les outils vidéo apportent un élément humain, qui est essentiel pour un meilleur fonctionnement des opérations commerciales.

Blockchain

La blockchain décentralise la gestion financière d'un point unique vers un réseau d'ordinateurs. La mise en œuvre de la technologie blockchain réduit les coûts opérationnels des banques de manière assez significative. Elle aide les banques à améliorer leurs capacités en matière de paiements, de transferts de fonds et de traçabilité. Les procédures de partage des données sont renforcées par la collaboration au sein du réseau de la banque.

Intelligence artificielle

L'intelligence artificielle (IA) comprend un large éventail de technologies telles que la data science, l'Internet des objets (IoT) et la programmation en langage naturel (NLP). Chacune de ces technologies œuvre pour faire progresser les opérations d'une institution financière. Les banques tirent parti de l'IA pour renforcer les processus clients.

Gestion de la relation client (CRM)

Les CRM existent depuis un certain temps et les banques constatent une amélioration de l'intimité avec les clients grâce à ces plateformes. Les CRM permettent d'augmenter les flux de trésorerie, d'améliorer les offres et de renforcer les expériences des clients.

L'avenir de l'intégration bancaire

À mesure que l'activité bancaire se développe, les banques doivent évaluer de manière critique les structures bancaires existantes et s'assurer qu'elles se développent en accord avec les politiques internationales telles que les devises étrangères ou la gestion des flux de trésorerie. Cette base solide permettra de s'assurer que les nouvelles plateformes sont bien préparées pour l'intégration des banques.

Les banques qui sont paralysées par un manque d'infrastructure informatique, de problèmes de gouvernance et de conformité ou par une législation étouffante risquent de perdre des clients, des revenus et rapidement devenir insignifiantes.